Microscope Multiphotons Multipoints résolu en temps (MMM) : applications à l’imagerie rapide de cellules sensibles

Afin d'augmenter la rapidité de la prise d’images tout en conservant un rapport signal/bruit satisfaisant, un dispositif de microscopie biphotonique multipoints a été développé.

Ce système de microscopie repose sur une excitation biphotonique. Il permet, en démultipliant l’excitation laser sous forme d'une matrice de 8×8 points (soit 64 points simultanés), d’accélérer l’acquisition des images de fluorescence. Ce système est particulièrement bien adapté à l’étude de systèmes cellulaires très sensibles aux photo-dommages. Il permet l’acquisition d’images de durée de vie de fluorescence (FLIM) à haute cadence.

Les acteurs

 

Ariane Deniset-Besseau,Patrick Georges, Sandrine Lévèque-Fort

 

Publication

 

Three-dimensional time-resolved fluorescence imaging by multifocal multiphoton microscopy for a photosensitizer study in living cells
A. Deniset-Besseau, S. Lévêque-Fort, M. P. Fontaine-Aupart, G. Roger, and P. Georges, Applied Optics (2007), Vol. 46, Issue 33, pp. 8045-8051

 

Microscope en réflexion totale interne résolu en temps avec source supercontinuum (TIRFLIM) : applications à l’imagerie membranaire

Avec ce dispositif, c'est l'amélioration de la résolution axiale qui étaient recherchée.

Ce microscope fonctionne sous excitation monophotonique plein champ à l'aide d'une source laser blanche (supercontinuum) pour offrir aux utilisateurs la possibilité d’utiliser une large gamme de fluorophores dans le domaine visible. L'échantillon est excité par une onde évanescente : la section optique observée est d'environ 100 nm. Ce système est destiné à l'étude spécifique des processus proches de l’interface comme le trafic membranaire ou les problèmes d’adhésion. La résolution temporelle de l'acquisition (FLIM) permet les études de FRET (pour l'acronyme anglais « Förster resonance energy transfer ») entre protéines membranaires d'intérêt.

Les acteurs

Pierre Blandin, Viviane Devauges, Frédérique Druon, Patrick Georges, Sandrine Lévèque-Fort

 

 

Les collaborateurs

Jack-Christophe Cossec, Sandrine Lécart, Zolt Lenkei, Catherine Marquer, Marie-Claude Potier

 

Publication

Time-gated total internal reflection fluorescence microscopy with a supercontinuum excitation source. P. Blandin, S. Lévêque-Fort,  S. Lécart,  J.C. Cossec, M.C. Potier, Z. Lenkei, F. Druon, et  P. Georges, Applied Optics (2009), 48 (2) 553-559

 

 

Développement d’un microscope STED couplé à un laser supercontinuum

Cette fois encore la recherche s'est portée sur l'amélioration de la résolution axiale en repoussant toujours plus loin les limites de la lumière.

 

Le microscope STED (acronyme de « Stimulated Emission Depletion ») en cours de développement repose sur le principe de désexcitation des fluorophores par émission stimulée. Notre montage aura la particularité d’être accordable en longueur d’onde afin de pourvoir exciter une large gamme de fluorophores. Nous visons la production d’images en 3 dimensions avec une résolution spatiale d’environ 100 nm × 200 nm (transverse × axiale), particulièrement bien adaptée pour les problématiques nécessitant une imagerie super-résolue.
Ce montage sera équipé d'un système de détection résolu en temps.

Les acteurs

Arnaud Dubois, Guillaume Dupuis, Patrick Georges, Sandrine Lévèque-Fort, Siddharth Sivankutty

 

Les collaborateurs

Sandrine Lécart, Catherine Marquer, Marie-Claude Potier